Champignons et immobilier quel rapport ?

champignonscpi

Que vous aimiez les champignons ou non cela n’a pas d’importance, cet article va vous apprendre quel état d’esprit il faut avoir lorsque l’on veut investir dans l’immobilier locatif. Lisez-le jusqu’au bout !

Mais quel est le lien entre les champignons et l’immobilier ?

Pour ceux qui  ne le savent pas nous sommes en pleine saison de cueillette des champignons sauvages (cèpes, girolles, pieds de moutons,…). Comme pour les bonnes affaires en immobilier, on peut en trouver toute l’année mais il y a une saison meilleure que les autres. C’est un marché cyclique. J’ai pour ma part trouvé deux bonnes affaires immobilières en décembre et en février … Depuis, pas grand chose.

J’adore aller chercher les champignons, c’est une vrai passion qui occupe pas mal, qui permet de s’oxygéner en forêt et qui ne coûte rien à part un peu d’essence. Le problème avec cette activité, c’est que c’est souvent frustrant : je me lève tôt le dimanche plutôt que de rester avec mon épouse et 3 fois sur 4 je reviens bredouille. Quand ça arrive, j’ai envie d’arrêter et pourtant le week-end suivant j’y retourne.

Le truc qui m’énerve le plus c’est que bien souvent je rencontre ce type : un homme entre 60 et 70 ans (mais pas toujours le même) qui arrive forcément plus tôt que moi, alors que je pars quand il fait encore nuit (à croire que le mec dort dans la forêt). Je vais à sa rencontre et il me dit 3 fois sur 4 : « Aujourd’hui c’est nul, y’a rien ! ».

Je me penche un peu pour voir son panier et là je vois 5 ou 6 cèpes et même quelques champignons que je n’ai jamais trouvé de ma vie (genre des girolles). Pour lui ça c’est rien, pour moi ce serai une cueillette miraculeuse ! Mais il n’a pas tort car lorsque je le rencontre, je me suis déjà pas mal baladé dans la forêt et effectivement moi, je n’ai rien trouvé !

J’ai envie de trouver des champignons car 1 j’aime ça et 2 je veux absolument en avoir en accompagnement pour notre repas de noël en famille.

Je pourrai baisser les bras et en acheter dans mon magasin pour 20 € le kilo. Mais si vous me connaissez, vous savez que je suis borné. Alors j’y retourne à chaque fois !

Quand je recherche des biens immobiliers, c’est la même chose sauf que la forêt  s’appelle : « Le bon coin ». On trouve souvent des affaires qui n’arrivent pas à se vendre et qui sont réactualisées régulièrement, tout comme on trouve des champignons qu’on ne ramassera pas ! Au bout d’un moment on se dit qu’il n’y a définitivement rien et on veut abandonner. Où bien, on trouve une bonne affaire, mais le vendeur vous dit que c’est déjà sous compromis (je me demande parfois comment ils font pour aller aussi vite). C’est frustrant !

Lorsque l’on va sur des blogs, on lit tous ces articles, on voit ces vidéos avec le gars ou la fille qui vous montre leurs superbes acquisitions et qui vous disent qu’à Paris ce n’est même plus la peine de chercher : « y’a plus rien de rentable ! ».

Sur mesmentors.fr vous verrez aussi ce gars qui trouve des pépites immobilières à Paris (c’est moi :)). Mais je ne vous dirai pas qu’il n’y a plus rien. C’est juste très rare.

Vous avez compris quel était mon état d’esprit lorsque je recherche des champignons sauvages. Alors imaginez ce que ce doit être quand je recherche de biens immobiliers.

Si vous n’arrivez pas bien à l’imaginer, regardez la vidéo ci-dessous et vous comprendrez quel état d’esprit il faut avoir :

Soyez un véritable pittbull , ne lâchez RIEN ! Sinon vous échouerez à coup sure !

Personnellement, je suis complètement borné, insolent, je préfère vexer voire énerver les vendeurs jusqu’au bout, même si ça ne marche pas.

En revanche, je m’attache toujours à offrir le meilleur service aux autres (les locataires).

Si vous voulez me rencontrer un jour, ne vous inquiétez pas je ne vais pas vous mordre !! (sauf si c’est pour me vendre un bien immobilier).

Dites-moi dans les commentaires si OUI vous êtes prêt à devenir un pittbull de l’immobilier (à moins que vous ne le soyez déjà), Etes-vous prêt à vous battre sans jamais ne rien lâcher pour trouver votre pépite immobilière ?

Ce contenu a été publié dans Expériences personnelles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

7 réponses à Champignons et immobilier quel rapport ?

  1. Chantal dit :

    Comparer l’immobilier et les champignons, c’est un peu bizarre, mais tout à fait plausible si on lit ton article jusqu’à la fin ! Merci pour le conseil. Être un véritable « pitbull » comme tu le dis peut nous ouvrir des portes. Il faut garder la niaque ! 🙂

  2. lionel dit :

    Pour faire un crédit immobilier vous pensez qu’il faut d’abord faire des simulation ?J’ai un site qui me dit que je peux emprunter le double de ce que ma banque me dit connaissez vous des courtiers et pensez vous que c’est mieux de passer par un courtier ?

    • Bonjour Lionel, personnellement j’utilise le site meilleurs taux pour faire des simulations. Cependant, je ne l’utilise pas pour connaître ma capacité d’emprunt car ça ne reflète pas la réalité en générale. En revanche, ce site permet de calculer les mensualités d’emprunt pour un projet donné afin de savoir s’il s’autofinancera ou non. Pour ce qui est de la simulation de capacité d’endettement, je préfère aller voir des humains (les banquiers) et non une machine, car un crédit ça se négocie. Tu observeras durant tes rendez-vous avec les conseillers bancaires que de nombreux facteurs humains entrent en ligne de compte lors de la négociation d’un crédit (une machine n’aura aucune compétence dans ce domaine). Une banque ce n’est rien d’autre qu’une entreprise composée d’humains qui investi dans des projets et des personnes dans lesquelles elle croit. En ce qui concerne les courtiers, je suis allé en voir plusieurs mais je n’ai jamais été satisfait. Cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas aller les voir. Je ne suis tout simplement pas tombé sur les bonnes personnes. C’est un métier comme un autre ou tu trouveras des bons et des mauvais (comme pour les champignons ;)). J’espère avoir pu répondre à tes questions et merci pour le commentaire 🙂

  3. Vincent dit :

    Bonjour,

    Je suis pour ma part aussi un chasseur de champignons et un VRAI pitbull !
    Tout se fait à l’achat dans l’immobilier donc ne rien lâcher comme tu dis pour être en mesure de créer le plus de VALEUR et le meilleur SERVICE à ses locataires 🙂
    Au plaisir,
    Vincent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *