Azar «la parisienne»

http://objectif-rentier.fr/

Présentation

Née en 1984, Azar vit aujourd’hui à Paris en banlieue parisienne.

Azar a grandi en région parisienne.

Titulaire d’un Master 2 en Stratégie, Contrôle et Expertise, Azar est salariée dans un grand groupe industriel depuis 2011 après avoir été auditeur financier dans un cabinet d’audit.

Azar est issue d’un milieu plutôt modeste et très tôt elle a su (et aimé) épargner tout en se faisant plaisir.

Azar  a toujours été intéressée par l’immobilier et a décidé de se lancer dans ce domaine lorsqu’elle a commencé à travailler en CDI en 2008. Après plusieurs visites infructueuses dans Paris et prise dans la spirale professionnelle, elle fût contrainte pour un temps de stopper ses recherches.

Pendant ce temps, elle a pu découvrir de nombreux blogs sur l’investissement immobilier, visionner des vidéos et lire des e-books qui l’ont finalement décidé à reprendre activement ses démarches.

Fin 2013 elle tombe sur LA bonne affaire : un 2 pièces situé dans un quartier bien défini (Ternes) du 17ème arrondissement de Paris pour un peu moins de 250 000 €. Les choses ne sont pas évidentes et la signature définitive n’est signée qu’en mai 2014. Azar rentre ainsi dans le club des propriétaires parisiens ! A ce prix et dans ce quartier, il n’est pas nécessaire de dire que ce bien était dans un sale état et Azar a dû se retrousser les manches et faire travailler quelques artisans pendant 2 mois, pour en faire un petit bijou.

L’aventure d’Azar ne s’arrête pas là, et c’est sur les traces d’une autre mentore parisienne en immobilier qu’Azar a poursuivi sa quête d’investisseuse immobilière, notamment dans la location meublée. Elise Franck est la célèbre auteure du livre « Comment je suis devenue rentière en 4 ans » paru aux éditions Maxima. Azar est audacieuse, elle s’est mise en tête de la « challenger » en faisant mieux qu’elle… Va-t-elle y arriver ?

Azar s’est donnée l’objectif d’acheter un appartement au minimum en moins d’un an !

La passion, la rapidité à investir et la persévérance ont valu à Azar d’être reconnue par les médias et en mars 2016 un reportage de l’émission Capital sur M6 lui est réservé. Après cet événement sa popularité monte très rapidement et de nombreux bloggeurs la sollicitent pour des interviews.

 

Sa chronologie financière

En mai 2014 : Azar acquiert son premier bien immobilier entant que résidence principale dans le 17ème arrondissement de Paris. Il s’agit d’un 2 pièces de 32 m². Elle achète ce bien 240 350 € hors frais d’acte (notaire). Elle finance elle même les travaux (15 000 €), les frais d’acte (16 000 €), et les frais de dossier bancaire et de garantie du prêt. Les 240 000 € restants sont financés par la banque sur 20 ans pour un taux à 3,50% qu’elle renégociera un an plus tard à 1,90%. Par la suite, elle mettra ce bien en location.

En avril 2015 : Elle achète son premier bien à usage locatif. Un appartement délabré de 17 m² dans le 17ème arrondissement de Paris. A cette date, il n’y a pas de dispositif d’encadrement des loyers à Paris sauf pour les micros-logements (loi Apparu de 9m² à 14 m² habitables). Le prix hors frais d’acte est de 107 000 €. Azar fait financer par la banque la totalité du projet : un prêt de 107 000 € à 2,95 % sur 25 ans, un prêt de 10 000 € à 1% sur 5 ans et un prêt à la consommation de 4 000 € pour les travaux. L’appartement est alors loué en meublé 750 € hors charges et dégage une trésorerie positive de 27 €. Quelques mois plus tard, le prêt est renégocié, sur 2 lignes de crédit, et avec quelques astuces d’investisseurs, elle dégage aujourd’hui  150€ de cash-flow positifs.

En avril 2015 : Azar active son premier bien immobilier en déménageant pour vivre avec son ami dans un appartement dont ils sont locataires. Elle décide, comme la loi le permet à Paris intra-muros, de louer son bien pendant 2 mois en saisonnier pour optimiser sa rentabilité. Ensuite elle le loue en meublé pour 1230 € hors charges et loue une cave séparément pour un loyer de 70€, ce qui lui permet tout de même de couvrir les mensualités de son crédit (1200 €) et la taxe foncière. Elle fait ainsi le constat que lorsque l’on achète pour soi et que l’on souhaite mettre son bien en location par la suite, la rentabilité est souvent insuffisante pour couvrir le crédit et toutes les charges inhérentes au bien. Mais elle a acquis les connaissances nécessaires pour transformer cet investissement qui était simplement à l’équilibre en un investissement qui dégage environ 200€ de cash-flow par mois !

Vous découvrirez sur son blog quelques photos de ce magnifique appartement avec la touche orientale d’Azar se traduisant par des mosaïques modernes.( http://www.objectif-rentier.fr/mon-2eme-investissement-locatif/ )

En septembre 2015 : Azar très friande de blogs, vidéos et e-book sur les investissements immobiliers et la liberté financière, décide de lancer son blog http://objectif-rentier.fr/pour partager ses opinions et échanger avec d’autres bloggeurs/investisseurs. Rapidement elle se professionnalise et suit la formation d’Olivier Roland du site blogueur-pro.com. Ceci l’amène à monétiser son blog et doper ses revenus alternatifs tout en créant une valeur de haute qualité à ses lecteurs. Le but de cette démarche est notamment d’aider les débutants parisiens ou des grandes villes vues comme inaccessibles, à investir dans l’immobilier locatif. En mars 2016 le flux de son blog augmente pour atteindre 11 000 lecteurs en une seule journée après son passage sur l’émission Capital de M6. Azar saisit cette opportunité pour vendre son premier produit en affiliation et récolte ses premiers euros grâce à son blog.

En Juin 2016 : Azar acquiert un lot de 7 places de parking en sous-sol à Lille. Cette aventure est un peu atypique :

Un ami de Azar, Guillaume, investisseur et auteur du guide « les 40 astuces de l’achat immobilier », a entrepris d’acheter ce lot de 7 places de parking avec son frère pour la somme de 46 000 € mais sans conditions suspensives d’obtention de prêt (ce qui est relativement risqué). Cet homme ne voulait cependant pas utiliser son cash dans cet achat et a décidé d’en parler à Azar. Opportuniste, elle s’est déplacée à Lille pour faire une visite et a accepté la proposition risquée du vendeur … mais au prix de 40 000 € ce qui porte l’acquisition à 44 000 € frais d’acte et frais bancaires inclus.

Azar a financé cette opération avec un crédit total de 44 000 € avec des mensualités de 210 € assurance comprise.Les charges de copropriété sont de 72 € par mois, la taxe foncière lui coûte 498 € par an. Les loyers sont de 500 € par mois. Azar génère donc une trésorerie positive de 175 € par mois sans avoir sorti le moindre euro de sa poche. Azar vivant éloignée de ces locations a négocié avec l’agence qui lui a vendu le bien la gratuité des honoraires de gestion locative. Cette acquisition peut donc être qualifiée d’opération blanche sur financement total sans apport.

 

Pourquoi j’ai choisi cette mentore

 

  • Ses meublés à Paris :

Tout le monde me prenait pour un fou lorsque je disais que j’investirai dans un appartement à Paris sans apport et que je génèrerai de la trésorerie positive. En réalité, je n’y croyais pas moi non plus… Ca c’était avant de tomber sur le blog d’Azar http://objectif-rentier.fr/ . J’ai été littéralement scotché de savoir qu’il était encore possible de faire ça même dans Paris intra-muros. Les nombreux conseils qu’Azar prodigue dans son blog m’ont permis d’acheter 2 studettes en 2016 dans des banlieues chiques de Paris sans sortir le moindre euro ou presque. Mes biens génèrent plus de 200 € de trésorerie positive par mois au total.

 

  • Sa popularité explosive :

 Achat d’un premier bien immobilier en 2014. Création du blog http://objectif-rentier.fr/ en 2015. Passage sur Capital de M6 générant 11 000 lecteurs sur son blog en 1 jour, et plus de 3000 abonnés en 2016. Azar est une étoile montante! Rien à ajouter.

 

  • Son genre :

Féminin et oriental de surcroît, comme mon épouse ! Avant de découvrir Azar, ma femme pensait que l’immobilier locatif était réservé à une élite d’hommes mûrs. Depuis, elle a compris que l’argent et l’immobilier ne regardent pas le sexe, l’âge, la couleur de peau, le pays d’origine, la religion, le milieu social, le diplôme… Elle devient ainsi une investisseuse en herbe elle aussi.

Une remarque : Si comme moi vous êtes passionné par les blogs en liberté financière vous avez du remarquer que ce paysage est largement masculin. En revanche, les dames sont toujours des investisseuses à succès… Alors que chez les messieurs c’est très hétérogène. Il semblerait que les femmes soient plus timides mais davantage persévérantes que les hommes.

 

Ce qu’elle ma apporté

Lorsque j’ai contacté Azar pour la convaincre de rejoindre les mentors du blog mesmentors.fr, je me suis trouvé face à un mur ! Non pas qu’Azar soit quelqu’un d’indifférent, mais celle-ci est extrêmement sollicitée depuis son passage sur Capital. Beaucoup de personnes souhaitent l’interviewer pour leurs blogs, d’autre veulent faire des partenariats avec elle pour leurs formations. Dans tous ses dossiers, Azar doit faire un choix car comme tout le monde elle n’a que 24 heures dans une journée. J’ai donc : envoyé 2 e-mails, réalisé une vidéo privée sur youtube pour la convaincre, je l’ai « facebooké », envoyé un autre e-mail… J’ai même demandé à l’une de ses partenaires Audrey, qui elle aussi est une investisseuse à succès dans la colocation (et que je remercie de m’avoir aidé), de la convaincre. Mais mes sollicitations sont restées lettres mortes…

C’est alors que je me suis rappelé d’une interview d’Azar avec Olivier Roland, blogueur à succès. Dans cette vidéo, Azar explique que ce n’est pas le talent, ni le réseau, ni le sujet du blog qui détermine son succès, mais la PERSEVERANCE de son auteur. Ceci n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd et je ne voulais rien lâcher ! J’ai donc envoyé un autre e-mail à Azar, de ma boîte perso cette fois-ci, en lui disant que j’étais un type complètement borné qui ne lâcherai rien jusqu’à l’obtention d’une réponse. Et elle a dit OUI. Cette épreuve est une belle piqure de rappel qui m’a fait comprendre que seule la persévérance et l’obstination mènent au succès.

Sans Azar je me serais planté … Dans la location meublée. Grâce à ses conseils, j’ai compris que le meublé était beaucoup plus intéressant que la location en nue pour les petites surfaces parisiennes. Cependant, la réglementation est beaucoup plus lourde. De plus elle m’a convaincu qu’il était indispensable d’avoir un comptable pour cette activité. Sans ses conseils, j’aurais certainement opté pour le régime micro BIC au lieu de la déclaration au réel pour mes impôts. Cette seule erreur m’aurait coûté des milliers d’euros !

Azar a vite compris que pour se faire un nom dans le blogging, il faut avoir des amis blogueurs dans le même domaine. Ce n’était pas vraiment mon cas lorsque j’ai commencé, je suis de nature réservée. Lorsque je lis les articles de son blog, je vois beaucoup de commentaires d’autres blogueurs. Quand je vais sur certains des ces blogs, je trouve des commentaires d’Azar. J’ai un peu copié Azar et j’ai commencé à créer du flux sur mon blog. C’est super car comme ça je me fais plein de nouveaux potes à qui je peux parler de marchés financiers, d’immobilier, de blogging sans avoir l’impression de les saouler… Avec mon entourage quotidien, c’est différent.

 

 Interview de la mentore

Prochainement découvrez l’interview d’Azar ! Pour cela abonnez-vous à http://mesmentors.fr et vous recevrez dans votre boîte e-mail cette vidéo exclusive du blog mesmentors.fr.

 

Le conseil de la mentore aux débutants

Quel(s) conseil(s) peux-tu donner aux lecteurs débutants qui souhaitent te suivre sur ton blog ?

En conseil, plutôt général sur l’investissement, dans n’importe quel domaine, je dirais qu’il est plus risqué de ne rien faire, que d’oser, de se lancer. Tout le monde connaît la phrase « 100% des gagnants ont essayé ». C’est vraiment ce qui dirige mes décisions. Je conseillerais aux gens de ne pas se laisser guider par la peur, mais par ce qu’ils peuvent gagner en investissant: des revenus complémentaires, la liberté financière, une satisfaction de ne pas faire et être comme tout le monde. Il y a tout à gagner. Et au pire, l’expérience, est une forme de gain, non? 😉

Ceux qui se sont enrichis ont pris des risques, personne ne frappera à notre porte avec un ticket gagnant du loto. La réussite financière est ouverte à tous, peu importe le niveau d’éducation, le niveau social, etc, donc mon conseil est de laisser derrière soi les croyances qui empêchent d’avancer, et toujours penser que tout est possible.

La réussite est un état d’esprit, c’est dans la tête. Vous pouvez donner les numéros gagnants du loto à quelqu’un, s’il n’y croit pas et qu’il ne va pas acheter un ticket, rien ne se passera. Donc aucune astuce ne rend riche, c’est y croire et se lancer qui sont les ingrédients indispensables de l’enrichissement. Le reste s’apprend (investir dans l’immobilier, investir en bourse, etc).

 

Récapitulatif des sources d’actifs(1) du mentor générant revenus passifs et alternatifs(2)

Immobiliers :

  • 1 appartement à Paris 17ème de 32 m²
  • 1 appartement à Paris 17ème de 17 m²
  • 7 places de parking en sous-sol à Lille
  • Une cave à Paris

Financiers :

  • PEL
  • Livret A
  • Assurance vie

Internet :

http://objectif-rentier.fr/ son blog lui rapporte entre 300 € et 1000 € par mois en 2016. Ses revenus proviennent de produits d’affiliation et de son livre numérique: Le guide du futur rentier de l’immobilier en vente sur le lien ci-dessous :

Cliquez ici

Ce livre numérique contient 17 chapitres sur l’investissement, il contient les clefs pour investir intelligemment et vous livre les meilleures astuces pour économiser des milliers d’euros !

 

Blog de la mentore avec texte explicatif

Un blog rafraîchissant avec des articles inédits et variés sur l’investissement immobilier locatif. De l’aspect financier de l’investissement à la décoration, en passant par l’état d’esprit, tout est traité sur mon blog 😉

http://objectif-rentier.fr/

 

Livres qu’elle vous conseille sur la liberté financière et l’épanouissement personnel

Tout d’abord mon livre numérique, Le guide du futur rentier, dont le contenu est assez inédit, c’est rare de trouver des livres 100% sur l’immobilier, avec des conseils et astuces de qualité, avec un langage simple et concret afin que tous les concepts, même celui de la fiscalité soit compréhensible de tous.

Cliquez ici Pour commander le livre

Sinon, sur la liberté financière, la bible, c’est « Père riche, Père pauvre » de Robert Kiyosaki, voici un article sur le sujet:

PÈRE RICHE PÈRE PAUVRE DE ROBERT KIYOSAKI

 

Passions de la mentore

  • Le sport
  • Les voyages
  • L’histoire
  • Les desserts 😉

 

Et vous que pensez-vous de cette mentore ?

Place aux commentaires …

  • Une source d’actif est un élément bien distinct qui permet de générer des revenus. Par exemple : un appartement permet de générer un loyer par mois, une page d’un blog permet de générer une quantité d’argent par mois, une action permet de générer un dividende, etc…
  • Un revenu passif provient d’un actif pour lequel il n’y a pas besoin de fournir un travail régulier pour générer le revenu qui lui sera régulier comme un loyer.

Un revenu alternatif provient d’une autre source d’actif qu’un travail salarié, mais qui peut demander un travail régulier comme les revenus d’un blog ou bien qui peut être un revenu passif.

Incoming search terms:

  • blog de azzar immobilier
Ce contenu a été publié dans mentors. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

13 réponses à Azar «la parisienne»

  1. PELET dit :

    merci yves pour cet intéressant article sur Azar dont j’ai acheté le livre.
    Je n’ai pas de blog, mais un peu d’immobilier et la question qui me taraude et dont je ne trouve pas la réponse est la fiscalité.
    Azar, toi, créez des revenus passifs bruts d’impôts, parce que vous pouvez déduire de vos revenus immobiliers, les travaux et les intérêts. Mais un fois ces charges éclusées, vous prenez pleine bille, les impôts sur vos revenus « passifs », qui se transforme vite en charges passives car vos revenus ne compensent plus les remboursements d’emprunts + les charges + les impôts sur les revenus immobiliers.
    Dis moi si je me trompe?
    Si oui aurais-tu la bonté de m’expliquer pourquoi, sinon une solution?
    Amicalement.
    Eric

    • Bonjour,

      Tu ne te trompes pas Eric, si nous gardons nos biens immobiliers sans ne rien faire il arrivera un moment où nous devrons payer « pleine bille ». Les solutions à cela, moi j’en ai trouvé deux : 1 Investir de plus en plus gros et faire des travaux de plus en plus importants comme cela nous serons toujours en défisc et nous ne paierons pas d’impôts ni de charges sociales. 2 Revendre lorsque la défisc sera tari et ainsi récupérer le capital (il y aura des impôts sur l’éventuelle plus-value mais qui sera taxée différemment selon la période de revente).

      J’espère avoir répondu à ta question 🙂 au plaisir

      • PELET dit :

        Bonsoir,
        je te remercie infiniment pour ta réponse qui répond tout à fait à ma question. Tu est le seul de mes mentors à avoir répondu aussi franchement à ma question. Et cela confirme mes craintes sur la rentabilité d’un achat immobilier.
        Je potasse la question sur un bien que j’envisage d’acheter, en allant jusqu’à la revente et je te recontacte.

  2. Bonjour Paul,

    Merci pour ton commentaire qui prouve l’utilité du blog mesmentors.fr. Tu as acheté un bungalow, c’est la première fois que j’entends quelqu’un parler de cet investissement de manière positive. Ton retour est très intéressant.

  3. Mathieu dit :

    Bonjour Yves ,
    C’est toi qui a écrit cette page avant d avoir contact avec Azar , tu en sais plus sur elle et ses investissements que sa propre mère mais un mentor reste un mentor , les miens sont dans le même milieu Audrey , Annicette , Seban ,Rolland…
    Merci pour cet article et bonne chance pour tes prochains investissements .

    • Bonjour Mathieu,

      Oui c’est bien moi qui ai écrit cette page en collaboration avec Azar. D’ailleurs, si tu es inscrit sur son blog http://www.objectif-rentier.fr/ tu as du recevoir un e-mail d’Azar qui le prouve. J’ai effectivement bien d’autres mentors que j’espère pouvoir présenter un jour au plus grand nombre. Merci pour tes encouragements Yves 🙂

  4. da mota dit :

    Bonjour,
    je recois moi meme les newsletters d’Azar et je dois dire que je ne connaissais qu’une petite partie de sa vie d’entrepreneur; surtout en ce qui concerne les donnees financieres de ses investissements.
    Pour ce qui est de sa biographie en elle meme, elle est tres impressionnante en terme de parcours, mais je crois que je flipperais – si j’etais a sa place – que quelqu’un en sache autant sur moi! lol Mais on va dire que c’est la rancon de la gloire vue qu’elle se met forcement en avant pour son blog.
    Cependant, ce que j’ai trouve tres etonnant, c’est qu’Azar gagne beaucoup plus (en terme de cash flow) en parlant d’immobier via son blog que de ses investissements immobiliers eux meme.
    Sans remettre en doute ses talents d’investisseur en immobilier, ne pourrait on pas dire qu’Azar est egalement une excellente investisseur en communication 2.0? 🙂

    • Bonjour da mota,

      Certains pensent que je suis très/trop curieux voire même que je fais du voyeurisme ! Ils ont en partie raison. Mais je suis comme ça, j’ai besoin de m’identifier puis de copier mes mentors (bien sûr je dois m’adapter à ma propre situation). Si je n’avais pas fait ça, croyez le ou non je n’aurais pas acquis des actions, un parking et deux studettes. Ca me réussi plutôt bien et je pense ne pas être le seul dans cette situation, d’où l’idée du blog mesmentors.fr. En ce qui concerne le portrait d’Azar, j’ai travaillé un peu et je suis allé chercher les informations sur les autres blogs et chaînes youtube dans lesquels Azar est interviewée. Bien entendu, Azar a elle même rédigé une partie de son portrait et y a même, je peux le dire, apporté une attention toute particulière. Oui je vous le confirme, Azar est une excellente communicante!
      Concernant internet et l’immobilier, internet est le pilier le plus puissant et le plus rapide vers l’enrichissement, il est donc normal qu’Azar dégage plus d’excédant de cette activité. L’immobilier lui est le plus sûr dans le temps car qui sait ce que deviendra le business sur internet dans 20 ans ? En revanche, dans 100 ans, il est fort à parier que les humains auront toujours besoin de se loger. Merci 🙂

  5. Bonjour Yves,

    Pareillement je l’ai connue grace à Olivier Roland.
    Et j’ai eu la chance d’écrire un article pour elle :
    http://www.objectif-rentier.fr/diviser-pour-gagner-plus-comment-diviser-un-appartement-en-3-studios/
    Très bon article en tous cas merci!

  6. Chantal dit :

    J’ai connu Azar grâce à Olivier Roland. Je suis ses conseils d’autant plus que je suis en train d’investir dans un T2. Ses conseils sont précieux et son livre est une mine d’or ☺.

  7. Merci Yves pour cet magnifique article concernant Azar c’est un magnifique parcours, cela me motive beaucoup « La réussite est un état d’esprit, c’est dans la tête ». toute ma gratitude.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *