Marchés financiers : ATARI le retour !!!

 

 

 

 

 

 

 

 

Le récit de cet article commence avec l’immobilier. Quel est le rapport  entre ATARI et l’immobilier ? Aucun.

Il y a trois semaines j’ai trouvé un appartement de 18 m² (donc un peu plus grand que mes studettes) dans mon secteur de prédilection. Le prix était plus que raisonnable et j’ai décidé de le visiter.

Au téléphone le vendeur ne m’a pas fait une super impression, il avait l’aire un peu brute de décoffrage. Mais bon j’achète un appartement pas un vendeur (quoi que c’est pas si sure, lisez la suite) et  c’est avec le sourire et mon beau costume que je me suis rendu à cette visite.

Je vous passe les détails puisque ce n’est pas le sujet de cet article et que le vendeur a finalement choisi de ne plus le vendre et de le relouer (il faisait un teste de sa valeur marchande).

Je vais maintenant me concentrer sur le vendeur. J’adore observer les gens, il faut être curieux sans être intrusif et pour cela il faut donner aux gens l’envie de parler et s’intéresser sincèrement à eux. Cette méthode m’a été inculquée par le livre de Dale Carnegie « comment se faire des amis ».

J’ai eu raison d’agir ainsi, j’ai découvert un personnage qui me semble beaucoup plus libre que moi, du style : « Je m’en fiche de ce que vous pensez et si vous n’êtes pas content c’est pareil je vous emm… ». Mais en même temps en essayant de connaître cet homme, ses problèmes, sa philosophie de vie, j’ai découvert un type qui m’intéresse vraiment. Ce fut avec plaisir que je l’invitai à boire un verre dans le bar de son choix.

 

Oui Yves c’est bien tout ça mais quel rapport avec ATARI ? Attendez un peu j’aime faire traîner le suspens en longueur.

 

Dans un autre univers, le gars était plus détendu et beaucoup plus sympa. J’ai voulu en savoir plus sur son parcours et il m’apprit qu’il n’avait pas commencé avec l’immobilier mais avec la bourse. Il a travaillé pour un courtier ne se rémunérant pas à la commission mais à l’ordre (une vraie révolution à l’époque).

Par la suite il est parti dans tout un tas d’explications sur les marchés financiers et leur fonctionnement que je n’ai pas bien compris. Il m’a alors dit qu’il était beaucoup plus intéressant d’investir sur des fonds de placements que sur des actions en direct exception faite peut-être d’ATARI !

 

BLADE RUNNER 2049

Quelle ne fut pas ma stupéfaction d’entendre le nom de cette entreprise qui a animée toute mon enfance et qui fait partie du passé avec le fameux ATARI ST et tous ses jeux. Ca existe encore ? Lui dis-je. Il m’a alors parlé du film « Blade runner 2019» de Ridley Scott, que je ne connaissais pas (normal il est sorti l’année de la naissance) mais le nom me disait quelque chose. Eh bien la suite de ce film « Blade runner 2049 » est sorti fin 2017. On y retrouve Harrison Ford et la marque ATARI qui était déjà bien présente dans le premier épisode de 1982.

 

Mais alors pourquoi laisser une marque quasi disparue encombrer un film à gros budget avec un Harrison Ford qui rechigne même à jouer dans Star Wars mais qui n’a pas hésité une seule seconde avec Blade Runner ?

Selon mon interlocuteur, ce n’est pas tellement la nouvelle console pour nostalgiques ATARI BOX

ni même la potentielle casquette révolutionnaire SPEAKERHAT avec ses enceintes et sa liaison Bluetooth.

 

Non ! Pour lui c’est précisément l’ATARI TOKEN qui va faire exploser l’indice. Il s’agit d’une cryptomonnaie ou plus exactement cryptotoken qui permet de ne pas avoir à utiliser de cash pour jouer aux casinos en ligne (détenus en partie par ATARI).

Sachant qu’au passage l’ATARI BOX peut servir de HUB avec fonctions de routeur, minage etc… Je laisse aux plus initiés le soin d’imaginer le potentiel énorme que peut cacher toute cette machinerie.

    L’action ATARI s’échange à 0,56 € le mardi 23 janvier 2018, ça peut sembler très faible mais cette action a déjà pris 150 % en 1 an.

Investir dans une telle action est audacieux et pas sans risques, c’est un titre hautement spéculateur, mais personnellement j’y crois. ATARI n’est pas passé aux oubliettes loin de là. En Turquie par exemple on disait ATARI pour n’importe quel jeu ou console comme on dit scotch au lieu de ruban adhésif (avant d’être détrôné par Playstation).

Que pensez-vous de cet investissement ?

Ce contenu a été publié dans Expériences personnelles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à Marchés financiers : ATARI le retour !!!

  1. Arnaud dit :

    Salut Yves,

    Belle rencontre au final.

    Concernant l’achat de cette valeur, il est vrai que l’action est en croissance et qu’elle peut apporter une plus-value exceptionnelle comme une déconvenue importante.
    Tu me demandais par mail ce que je pouvais penser de cette action, malheureusement pas grand chose. Je ne suis pas un spécialiste des actions au profil “techno”, et la cryptomonnaie, tellement on en parle, me fait plus fuir que me donner l’envie de m’intéresser à elle.

    Ce que je sais de cette valeur, c’est qu’elle ne rentre absolument pas dans ma stratégie. Cela fait 6 ans que je m’y tiens et que je ne souhaite pas en changer.
    Si le but est de s’enrichir rapidement, c’est vrai qu’il y a parfois des pépites (l’action Atari peut en faire partie), mais il y a aussi de grosses déceptions.
    En acheter, oui pourquoi pas pour celui qui le souhaite, mais pas plus de 5 % du portefeuille.

  2. Jérôme de Saumur dit :

    Ha…, Atari que de bons souvenirs 🙂
    Ma première console: l’Atari 2600 avec le jeu Berzek !

    j’ai remarqué que cette action montait depuis un certain temps.
    He hop j’en ai acheté 200, merci.

  3. Sam dit :

    Merci, j’adore cette marque car elle a berçé mon enfance avec le 520STE…
    des heures et des heures.

    Peut etre un très bon potentiel, merci pour l’astuce, comme quoi les rencontres !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *